Itika

Mises à jour mineures de PostgreSQL : 9.3.1, 9.2.5, 9.1.10, 9.0.14, 8.4.18

Annonce envoyé sur Pgsql Fr Generale :

Le groupe de développement de PostgreSQL sort une mise à jour de
sécurité pour toutes les versions stables du SGBD PostgreSQL. Cela
inclut les versions 9.3.1, 9.2.4, 9.1.10, 9.0.14 et 8.4.18.

Cette mise à jour apporte des correctifs mineurs réalisés au cours des
six derniers mois. Tous les utilisateurs de PostgreSQL sont invités à
mettre à jour leurs installations lors de la prochaine fenêtre de
maintenance.

Ces versions mineures incluent un certain nombre de correctifs
spécifiques à la version 9.3 :

  • mise à jour de l’extension hstore avec des fonctionnalités JSON complémentaires ;
  • correction d’une fuite mémoire lors de la création d’un index sur un type range ;
  • correction d’un bug de la bibliothèque libpq liée à SSL.

En plus de cela, un certain nombre de corrections de bugs sont
disponibles pour les versions plus anciennes. Ces correctifs avaient
déjà été intégrés à la version 9.3.0 au moment de sa sortie. Parmi ces
correctifs, on retrouve :

  • la garantie de la transmission de tous les fichiers WAL avant un failover ;
  • le refus de changement de casse des identifiants non-ASCII ;
  • la correction d’un certain nombre de fuites mémoire ;
  • la correction d’une sur-allocation de mémoire lorsque work_mem utilise plus de 24 Go ;
  • l’amélioration des estimations de coûts relatifs au choix des plans génériques ;
  • la correction de l’estimation des valeurs NULL sur les colonnes de type booléen ;
  • l’améliorations des plans d’exécution sur les requêtes comportant UNION ALL ou portant sur des tables partitionnées ;
  • la correction de bugs sur l’outil pg_dump concernant le traitement des tables distantes, des vues et des extensions ;
  • la correction de bugs entraînant des plantages sur la création d’index lorsque pg_restore est parallélisé ;
  • la correction de REINDEX TABLE et REINDEX DATABASE pour que les contraintes soient revalidés ;
  • la correction de deux problèmes de deadlocks avec SP-GiST et CREATE INDEX CONCURRENTLY ;
  • la correction des plantages lors de la lecture d’index GiST ;
  • la correction de plusieurs erreurs relatives à l’évaluation d’expressions rationnelles ;
  • la possibilité pour ALTER DEFAULT PRIVILEGES à travailler sur tous les schémas ;
  • la relâche de certaines restrictions liées à l’utilisation de certains mots clés ;
  • l’autorisation de plus de variantes pour exprimer l’infini ;
  • la possibilité de comparer des lignes à des enregistrements ou à des tableaux ;
  • la correction du client psql pour qu’il ne plante plus si le fichier PSQLRC est mauvais ;
  • l’ajout du support des spinlocks sur plateforme ARM64.

Il est à noter que les utilisateurs de l’extension hstore sur une
version 9.3 doivent impérativement exécuter l’opération suivante à
l’issue de la mise à jour du serveur : "ALTER EXTENSION hstore UPDATE".
Cette opération doit être réalisée sur toutes les bases de données après
la mise à jour.

Comme pour les autres versions mineures, il n’est pas nécessaire de
sauvegarder et recharger les bases de données. Il n’est pas utile non
plus d’utiliser pg_upgrade. Pour appliquer cette mise à jour, il suffit
d’arrêter PostgreSQL, de mettre à jour les exécutables et de redémarrer
PostgreSQL. Il faut réaliser les étapes post-mise-à-jour une fois le
serveur redémarré. Pour les utilisateurs qui n’ont pas appliqués les
derniers correctifs, il est possible d’appliquer directement cette mise
à jour, à condition de bien suivre les recommandations liées à la mise à
jour des versions mineures précédentes. Consultez les notes de versions
pour plus de détails.

Téléchargez les nouvelles versions maintenant sur :

Annonce officielle : http://www.postgresql.org/about/news/1487/

Cliquer pour donner un point Google :



Haut de page

Tous droits réservés ©2016 | Partenaires : Portage salarial